La minute blabla, Mode

Pourquoi pas un nouveau defi avant 40ans ?

Hello l’ami !

Je ne sais pas si tu es comme moi mais je fonctionne au défi et à l’objectif : de « avoir une ceinture noire » (tu savais pas? En taekwondo si si) à savoir où je vais quand je me balade, ou encore avoir un sac ysl (celui là je l’ai pas encore assouvie); et donc ça fait quelque temps que je cherche un défi à atteindre avant mes 40 ans à part of course : partir vivre au Vietnam pendant 2 ou 3 ans et les autres trucs classiques du type : monter une petite entreprise (d’ailleurs j’ai posé la première pierre de celui là…ou devrais-je dire…le premier pixel mais je t’en reparle très bientôt dans un autre billet)

bref toute cette intro pour dire que depuis quelques semaines un nouveau truc *de plus* m’obsède ˆˆ

j’ai appris au détour d’une réunion sur un tout autre sujet (en l’occurrence le brief d’un client pour une appli mobile…donc rien à voir) que les marins se tatouaient une ancre après avoir passé un cap en voilier. Bon entre temps j’ai demandé à mon ami Google et il se trouve que je n’ai pas trouvé cette signification (à part pour le tatouage du bateau à 3 mâts)…mais c’est pas grave c’est décidé : on partira tous les 3 en bateau passer un cap (et pas celui d’antibes) et je me ferai tatouer une ancre marine pour fêter ça. Et ça sera avant nos 40 ans ! Je viens de regarder les infos sur des croisières au cap horn et ça a l’air ouf :) le rdv est pris, le chéri à validé !

Reste plus que 7ans pour organiser ça ! Et hop une nouvelle ligne dans ma gorge do ! En plus Alice sera assez grande pour kiffer !

En attendant pour assouvir un peu mon obsession bah j’ai craqué sur ce t-shirt petit bateau qui existe aussi en débardeur (me suis retenue d’acheter les deux)…l’ancre toussa…tu as suivi ? ;)

Je me sentais d’humeur un peu rock alors j’ai sorti la petite veste Michael Kors, le jeans (sans trou pour une fois) et les petites Adidas offertes par mon homme pour mon bday. Enfin ça c’etait avant que le temps se dégrade !

Petit bateau

« Oh une grille »

20160416_165237

 

So why So why

Et une photo du Cap Horn que même que si tu cliques dessus tu en vois plein d’autres !

Et toi, un truc à faire avant une date clé?

image

Voyage

Pourquoi je voyage avec ma fille au bout du monde ?

J’entends tous ces gens dire « profite de voyager tant que tu as pas d’enfant »…et je dois avouer que je n’ai jamais trop compris cette expression que je trouve toute faite et plutôt « merdique » (ouais ouais je lâche le mot).

Non : avoir un enfant ne signifie pas que sa vie et ses passions ou ses envies s’arrêtent : la mienne c’est de voyager et je n’imagine pas le faire sans elle. Déjà parce qu’elle me manquerait trop sur 15j donc j’aurais du mal à profiter. Et puis, qu’elle soit « petite » ou non, qu’elle s’en souvienne ou non, pour moi cela fait partie de l’ouverture d’esprit que je veux lui donner, de la curiosité que je veux qu’elle ait. C’est vrai que l’argument du souvenir revient souvent : « ça sert à rien, elle s’en souviendra pas ». Mais quand on est bébé et qu’on grandit, on se souvient pas de tout, par contre gouter de nouvelle saveur, entendre de nouveaux sons, sentir de nouvelles ambiances, ça nous permet de nous développer de façon intéressante, ça fait parti de l’éveil quoi. Donc voilà, nous on veut éveiller Alice à travers les voyages :)

Btw, je rappelle qu’on a réussi à la laisser 1 week-end pour aller en Norvège, tu te souviens ?

Alors, du coup voici quelques conseils pour que toi qui me lis, si tu hésites, tu puisses sauter le pas !

Pour la destination :
> on a décidé de ne pas aller dans un pays qui en terme de sécurité (sanitaire notamment) était trop « border ».
> on a aussi choisi une destination où la poussette n’est pas problématique : au revoir les trecks – ouais on est feignants mais on se sentait pas de porter ses 9kg toute la journée ^^
On a donc cherché, on a envisagé pas mal de lieux et puis le Japon s’est imposé naturellement. J’avais déjà visité il y a 8ans Tokyo et Kyoto et donc je projetai assez bien les choses avec Alice (et btw…ça faisait 8ans que tous les ans j’avais envie d’y retourner). Huy (mon homme) n’y avait jamais été et ça faisait un moment aussi qu’il avait envie d’y faire un tour. Bref, on est finalement assez rapidement tombés d’accord.

Alors, pour se le dire aussi franchement : le truc cool quand on voyage avec un enfant de moins de 2 ans….c’est que son billet d’avion c’est quasi offert. Donc c’est une raison de plus pour l’emmener avec vous.

« Mais tu as dû emmener ta maison à l’autre bout du monde » me dirais-tu…Et bien non !

Niveau matériel (je rappelle qu’Alice a 11 mois lorsqu’on part) :
> je conseille donc de prendre la poussette AINSI QUE le porte bébé. Car passer la journée dans la poussette c’est vraiment trop boring pour elle. Là on pouvait alterner et c’était mieux.
> on a pris 2 paquets de lingettes et on a compté les couches (autant dire qu’il y avait bcp de couches). Là dessus je dois dire qu’on aurait pu acheter sur place, mais comme on avait de la place dans les valises on a pris ici, au moins on avait les marques qu’on utilise habituellement. Autrement dans une ville comme Tokyo (et comme dans bcp d’autres endroits) vous pouvez acheter sur place. > on a pris à manger pour elle. Donc lait en poudre mais aussi les petits pots (midi et soir), les compotes et autres yahourts et les encas. J’avais regardé sur les forums et apparemment c’est compliqué à trouver sur place des petits pots (et les goûts ne plaisent pas bcp aux enfants semble t-il). Autant dire que là dessus : on s’est un peu planté. Alice voulait manger comme nous, elle a pas mangé ses petits pots de tout le séjour. Donc c’est cool, elle a pu goûter les ramens et autres spécialités japonaises (à part le poisson cru qu’on ne lui a pas donné car déconseillé à cet age là). Après, elle était contente d’avoir ses compotes et gateaux, ça l’occupe un peu en plus dans la journée et nous on était certains qu’elle mangeait sain (pcq je n’aime pas lui donner des choses trop grasses ou trop sucrées et le japon c’est quand même le pays des sucreries).
J’ai envie de dire « et voilà ». Pour le reste évidemment on a pris des vêtements mais on avait un airBnB avec un lave linge (qu’on a bcp utilisé mais c’est fait pour et la plupart des hotels à Tokyo ont aussi des machines à dispo).

Et dans l’avion :
Ouais c’est 12/13h de vol pour aller à Tokyo. J’avais écouté des conseils de blogueuses mamans qui disent qu’il vaut mieux prendre des directs avec des enfants en bas age car moins fatiguant pour eux. Et bon franchement ça s’est bien passé. Alors, Alice elle est trop grande pour dormir dans le lit qui est mis à disposition, donc elle a dormi dans mes bras.
S’il y a un conseil à donner, c’est de privilégier les vols de nuit. C’est vachement plus pratique. A l’aller c’était le cas et elle a dormi dans mes bras, c’était nickel. Bon…moi j’ai bcp moins bien dormi of course et j’étais un peu coincée avec elle sur moi, mais c’était quand même plus simple. Au retour, vol pleine journée, et là : faut l’occuper ! c’est un peu galère pcq y’a pas de place dans l’avion pour qu’elle joue par terre et elle trouve le temps long. A 11 mois elle regarde pas plus de 2minutes un écran avec un dessin animé : donc ouais là on a trouvé le temps long elle comme nous. Et pourtant elle était mignonne, elle a pas spécialement pleuré. Mais juste : elle s’ennuyait quoi.
> Pour le matos dans l’avion : prendre une tetine, c’est conseillé pour les aider à ne pas avoir mal aux oreilles au décollage et atterrissage. Prendre des jouets aussi pour l’occuper justement. Là dessus moi je conseille de prendre un ou deux jouets nouveaux que l’enfant va découvrir. Pcq il va tenir plus longtemps avec à justement le manipuler pour la première fois. Et pour le bien être des voisins…J’ai pas pris de jeu qui fait des chansons ou du bruit lol.
Et bien sure : du lait, de la nourriture, des couches. Bref ce qu’il y a de vital pour le vol. A ce sujet, nous on avait fait le choix de mettre un max de nourriture (notamment le lait en poudre pcq galère à trouver sur place) dans la valise en cabine. On s’est dit que si jamais la valise en soute se perdait on serait vraiment trop mal sans ça. Bon la valise s’est pas perdue mais c’est quand même un tips à retenir je pense.

Quel rythme sur place :
> nous on a fait le choix de profiter et de ne pas faire des grosses journées. On voulait qu’Alice garde un rythme convenable c’est à dire, fasse ses nuits sans se coucher tard tous les soirs. Donc on s’est calés sur son rythme ce qui veut dire qu’on se levait quand elle se réveillait et le soir on était rentrés pour 19h ou 20h au plus tard pour la coucher (en sachant qu’on mangeait dehors). Elle s’est plus vite habituée au décalage horaire que nous et de toute façon en journée elle pouvait faire ses siestes dans la poussette ou contre nous dans le porte bébé.
> on a également choisi de ne pas faire un gros périple dans le Japon. On avait envie plutôt de se balader dans les différents quartiers de Tokyo plutôt que de courir partout, reprendre des avions ou des trains et enchainer bcp de visites. Il se trouve qu’on aime bcp ce pays donc on savait qu’on y retournerait un jour. On fera donc Kyoto et les autres villes une autre fois :) Faut toujours se garder des excuses pour voyager à nouveau haha :) Après, chacun fait comme il veut. Nous on le sentait bien comme ça. On aurait pû aller à Kyoto très honnêtement, sur 15j c’est complètement faisable, même avec un enfant.

En résumé, comment s’est passé le séjour ?
Bah…super bien. On était heureux de vivre tout ça avec Alice à nos côtés. Déjà Tokyo a des leçons d’accessibilité à donner à Paris. Des ascenseurs partout ! C’est dingue. Il y a des tables à langer dans presque tous les toilettes. Et puis bah le Japon c’est un pays super pour ça : tout est propre. Franchement c’est dingue ce qu’on est cracra en France.
Les Tokyoïtes sont super sympas, très avenants.
Après, moi j’aime beaucoup cette ville de Tokyo, donc je ne peux que la conseiller avec ou sans enfant. Avec enfant, certains quartiers sont plus compliqués car la musique est vraiment hypra forte. Après c’est vrai qu’on n’a pas pu profiter de la vie nocturne puisqu’on avait la puce, mais on le savait avant de partir donc on n’a pas eu de regret vis à vis de ça. Un conseil là dessus serait de partir en étant 2 couples avec enfants, comme ça on peut faire des soirées « garderie » à tour de rôle hehe :)

Alors, ça te donne envie de voyager avec un enfant ?

 

Tokyo   Tokyo Tokyo Shibuya  Ippudo Tokyo Tokyo

Voyage

Pourquoi je voyage au bout du monde avec Alice ?

J’entends tous ces gens dire « profite de voyager tant que tu as pas d’enfant »…et je dois avouer que je n’ai jamais trop compris cette expression que je trouve toute faite et plutôt « merdique » (ouais ouais je lâche le mot).

Non : avoir un enfant ne signifie pas que sa vie et ses passions ou ses envies s’arrêtent : la mienne c’est de voyager et je n’imagine pas le faire sans elle. Déjà parce qu’elle me manquerait trop sur 15j donc j’aurais du mal à profiter. Et puis, qu’elle soit « petite » ou non, qu’elle s’en souvienne ou non, pour moi cela fait partie de l’ouverture d’esprit que je veux lui donner, de la curiosité que je veux qu’elle ait. C’est vrai que l’argument du souvenir revient souvent : « ça sert à rien, elle s’en souviendra pas ». Mais quand on est bébé et qu’on grandit, on se souvient pas de tout, par contre gouter de nouvelle saveur, entendre de nouveaux sons, sentir de nouvelles ambiances, ça nous permet de nous développer de façon intéressante, ça fait parti de l’éveil quoi. Donc voilà, nous on veut éveiller Alice à travers les voyages :)

Btw, je rappelle qu’on a réussi à la laisser 1 week-end pour aller en Norvège, tu te souviens ?

Alors, du coup voici quelques conseils pour que toi qui me lis, si tu hésites, tu puisses sauter le pas !

Pour la destination :
> on a décidé de ne pas aller dans un pays qui en terme de sécurité (sanitaire notamment) était trop « border ».
> on a aussi choisi une destination où la poussette n’est pas problématique : au revoir les trecks – ouais on est feignants mais on se sentait pas de porter ses 9kg toute la journée ^^
On a donc cherché, on a envisagé pas mal de lieux et puis le Japon s’est imposé naturellement. J’avais déjà visité il y a 8ans Tokyo et Kyoto et donc je projetai assez bien les choses avec Alice (et btw…ça faisait 8ans que tous les ans j’avais envie d’y retourner). Huy (mon homme) n’y avait jamais été et ça faisait un moment aussi qu’il avait envie d’y faire un tour. Bref, on est finalement assez rapidement tombés d’accord.

Alors, pour se le dire aussi franchement : le truc cool quand on voyage avec un enfant de moins de 2 ans….c’est que son billet d’avion c’est quasi offert. Donc c’est une raison de plus pour l’emmener avec vous.

« Mais tu as dû emmener ta maison à l’autre bout du monde » me dirais-tu…Et bien non !

Niveau matériel (je rappelle qu’Alice a 11 mois lorsqu’on part) :
> je conseille donc de prendre la poussette AINSI QUE le porte bébé. Car passer la journée dans la poussette c’est vraiment trop boring pour elle. Là on pouvait alterner et c’était mieux.
> on a pris 2 paquets de lingettes et on a compté les couches (autant dire qu’il y avait bcp de couches). Là dessus je dois dire qu’on aurait pu acheter sur place, mais comme on avait de la place dans les valises on a pris ici, au moins on avait les marques qu’on utilise habituellement. Autrement dans une ville comme Tokyo (et comme dans bcp d’autres endroits) vous pouvez acheter sur place.

> on a pris à manger pour elle. Donc lait en poudre mais aussi les petits pots (midi et soir), les compotes et autres yahourts et les encas. J’avais regardé sur les forums et apparemment c’est compliqué à trouver sur place des petits pots (et les goûts ne plaisent pas bcp aux enfants français semble t-il). Autant dire que là dessus : on s’est un peu planté. Alice voulait manger comme nous, elle a pas mangé ses petits pots de tout le séjour. Donc c’est cool, elle a pu goûter les ramens et autres spécialités japonaises (à part le poisson cru qu’on ne lui a pas donné car déconseillé à cet age là). Après, elle était contente d’avoir ses compotes et gateaux, ça l’occupe un peu en plus dans la journée et nous on était certains qu’elle mangeait sain (pcq je n’aime pas lui donner des choses trop grasses ou trop sucrées et le japon c’est quand même le pays des sucreries).
J’ai envie de dire « et voilà ». Pour le reste évidemment on a pris des vêtements mais on avait un airBnB avec un lave linge (qu’on a bcp utilisé mais c’est fait pour et la plupart des hotels à Tokyo ont aussi des machines à dispo).

Et dans l’avion :
Ouais c’est 12/13h de vol pour aller à Tokyo. J’avais écouté des conseils de blogueuses mamans qui disent qu’il vaut mieux prendre des directs avec des enfants en bas age car moins fatiguant pour eux. Et bon franchement ça s’est bien passé. Alors, Alice elle est trop grande pour dormir dans le lit qui est mis à disposition, donc elle a dormi dans mes bras.
S’il y a un conseil à donner, c’est de privilégier les vols de nuit. C’est vachement plus pratique. A l’aller c’était le cas et elle a dormi dans mes bras, c’était nickel. Bon…moi j’ai bcp moins bien dormi of course et j’étais un peu coincée avec elle sur moi, mais c’était quand même plus simple. Au retour, vol pleine journée, et là : faut l’occuper ! c’est un peu galère pcq y’a pas de place dans l’avion pour qu’elle joue par terre et elle trouve le temps long. A 11 mois elle regarde pas plus de 2minutes un écran avec un dessin animé : donc ouais là on a trouvé le temps long elle comme nous. Et pourtant elle était mignonne, elle a pas spécialement pleuré. Mais juste : elle s’ennuyait quoi.
> Pour le matos dans l’avion : prendre une tetine, c’est conseillé pour les aider à ne pas avoir mal aux oreilles au décollage et atterrissage. Prendre des jouets aussi pour l’occuper justement. Là dessus moi je conseille de prendre un ou deux jouets nouveaux que l’enfant va découvrir. Pcq il va tenir plus longtemps avec à justement le manipuler pour la première fois. Et pour le bien être des voisins…J’ai pas pris de jeu qui fait des chansons ou du bruit lol.
Et bien sure : du lait, de la nourriture, des couches. Bref ce qu’il y a de vital pour le vol. A ce sujet, nous on avait fait le choix de mettre un max de nourriture (notamment le lait en poudre pcq galère à trouver sur place) dans la valise en cabine. On s’est dit que si jamais la valise en soute se perdait on serait vraiment trop mal sans ça. Bon la valise s’est pas perdue mais c’est quand même un tips à retenir je pense.

Quel rythme sur place :
> nous on a fait le choix de profiter et de ne pas faire des grosses journées. On voulait qu’Alice garde un rythme convenable c’est à dire, fasse ses nuits sans se coucher tard tous les soirs. Donc on s’est calés sur son rythme ce qui veut dire qu’on se levait quand elle se réveillait et le soir on était rentrés pour 19h ou 20h au plus tard pour la coucher (en sachant qu’on mangeait dehors). Elle s’est plus vite habituée au décalage horaire que nous et de toute façon en journée elle pouvait faire ses siestes dans la poussette ou contre nous dans le porte bébé.
> on a également choisi de ne pas faire un gros périple dans le Japon. On avait envie plutôt de se balader dans les différents quartiers de Tokyo plutôt que de courir partout, reprendre des avions ou des trains et enchainer bcp de visites. Il se trouve qu’on aime bcp ce pays donc on savait qu’on y retournerait un jour. On fera donc Kyoto et les autres villes une autre fois :) Faut toujours se garder des excuses pour voyager à nouveau haha :) Après, chacun fait comme il veut. Nous on le sentait bien comme ça. On aurait pû aller à Kyoto très honnêtement, sur 15j c’est complètement faisable, même avec un enfant.

En résumé, comment s’est passé le séjour ?
Bah…super bien. On était heureux de vivre tout ça avec Alice à nos côtés. Déjà Tokyo a des leçons d’accessibilité à donner à Paris. Des ascenseurs partout ! C’est dingue. Il y a des tables à langer dans presque tous les toilettes. Et puis bah le Japon c’est un pays super pour ça : tout est propre. Franchement c’est dingue ce qu’on est cracra en France.
Les Tokyoïtes sont super sympas, très avenants.
Après, moi j’aime beaucoup cette ville de Tokyo, donc je ne peux que la conseiller avec ou sans enfant. Avec enfant, certains quartiers sont plus compliqués car la musique est vraiment hypra forte. Après c’est vrai qu’on n’a pas pu profiter de la vie nocturne puisqu’on avait la puce, mais on le savait avant de partir donc on n’a pas eu de regret vis à vis de ça. Un conseil là dessus serait de partir en étant 2 couples avec enfants, comme ça on peut faire des soirées « garderie » à tour de rôle hehe :)

Alors, ça te donne envie de voyager avec un enfant ?

 

Tokyo   Tokyo Tokyo Shibuya  Ippudo Tokyo Tokyo